Nous effectuons présentement des mises à jour sur notre site Web. Notre contenu sera très bientôt disponible sous un format renouvelé. Veuillez nous excusez pour les inconvénients.

Facebook Twitter Youtube

"Je crois qu'il est nécessaire d'éduquer les jeunes, intervenants, enseignants, parents, directeurs et intermédiaires corporatifs à la littératie juridique compte tenu des nouvelles lois provinciales contre la cyberintimidation et de la promesse du ministre de la justice Peter McKay de faire valoir une approche globale pour dénoncer la cyberintimidation sous le code criminel. Les nouvelles lois ne réduiront pas la cyberintimidation à elles seules, mais l'éducation à la littératie juridique se montre plus prometteuse."

Dr Shaheen Shariff

 Bonjour et bienvenue sur le site Web du programme de recherche Définir la frontière, basé à l’Université McGill. Notre équipe multidisciplinaire est formée de chercheuses et chercheurs dynamiques qui proviennent de la Faculté de droit, de la Faculté des sciences de l’éducation et de l’École des sciences de l’information de l’Université McGill. Nos recherches sont de natures juridiques et empiriques (qualitatives) et portent sur les politiques publiques en matière de cyberintimidation et de sextage, qui sont en constante évolution. Ainsi, nous contribuons à l’avancement des connaissances dans ce créneau spécifique de la recherche qui s’intéresse au paysage juridique en pleine ébullition en ce qui a trait aux médias sociaux et numériques, qui deviennent graduellement, mais sûrement les principaux moyens de communication au sein de notre société.

          Notre objectif est de conseiller les législateurs, les juges, les procureurs, les autorités policières, les décideurs politiques, les enseignants, les entreprises, les parents, les pédagogues en santé mentale et toutes les parties prenantes qui tentent de mieux comprendre les constants dilemmes qui émergent quant à la protection de la liberté et de la vie privée, d’une part, et de la protection, de la sécurité et de la réglementation des comportements en ligne, d’autre part. Nos recherches se penchent sur ces nouvelles lois et politiques publiques adoptées par plusieurs gouvernements, sur les controverses qui en découlent, ainsi que sur les défis sociaux et pédagogiques en lien avec le harcèlement criminel en ligne, la diffamation, le sextage, la surveillance électronique, la vie privée et la propriété intellectuelle du contenu en ligne. Nos travaux portent également sur les conséquences possibles de la distribution d’images et de vidéos intimes non-consensuelle et sur toutes autres formes d’expression en ligne.

             Nos recherches étudient comment les enfants, les adolescents et les jeunes adultes définissent la frontière entre des plaisanteries, des moqueries, du divertissement et des jeux dangereux (qui sont souvent la résultante des normes communicationnelles qui sont véhiculées par la culture populaire et imitées par ces jeunes gens), afin d’être en mesure de diffuser cette information au plus grand auditoire possible. De plus, nous avons les mêmes objectifs par rapport aux formes d’expressions qui peuvent criminelles ou diffamatoires et qui, ainsi, peuvent provoquer un préjudice, de l’intolérance, de la violence ou de la discrimination. Nous fournissons de l’aide à notre auditoire afin que celui-ci soit en mesure de mieux comprendre comment distinguer les frontières floues qui séparent, d’une part, des plaisanteries entre amis, du harcèlement, de l’homophobie, du sexisme (que ce soit intentionnel ou non) et de toutes autres formes d’exclusion qui pourraient entraîner la responsabilité légale ou quelconque risque juridique pour un individu, d’autre part.

           Nous tentons également de découvrir des façons originales et valorisantes d’utiliser les médias sociaux, dans le but de permettre aux parties prenantes de tous âges de s’impliquer dans la création de nouvelles initiatives qui peuvent servir de modèles éthiques de comportement. Nous croyons que la pédagogie juridique et numérique doit être au centre des politiques publiques et d’une éducation publique durable.

Il est de notre plus grand souhait que vous soyez en mesure de naviguer dans notre site Web, pour ainsi profiter de notre large éventail d’articles, rédigés par des chercheurs et des universitaires experts dans le domaine, par des étudiants de droit et par des étudiants en éducation aux cycles supérieurs. Nous apprécions également vos commentaires sur notre page Facebook et vous suggérons fortement de nous suivre sur Twitter.

            Enfin, vous pourrez vous procurer mon nouvel ouvrage en libraire et en ligne dès le mois de décembre 2014. Restez donc à l’affût afin de trouver ce manuscrit publié par les Presses de l’Université Cambridge : Sexting and Cyberbullying: Defining the Line for Digitally Empowered Kids.

 

Shaheen Shariff, Ph.D.,
Directrice, Définir la frontière
Professeure agrégée, Faculté des sciences de l’éducation
Membre affiliée, Faculté de droit et Centre pour les droits de la personne et le pluralisme juridique, Université McGill
Chercheuse affiliée, Centre sur la société et l’Internet, École de droit de l’Université Stanford

Nos Vidéos

La blague

La nouvelle

La photo

 

 

Notre newsletter