Nous effectuons présentement des mises à jour sur notre site Web. Notre contenu sera très bientôt disponible sous un format renouvelé. Veuillez nous excusez pour les inconvénients.

Facebook Twitter Youtube

Professeure agrégée, Département d’études intégrées en éducation, Faculté des sciences de l’éducation, Université McGill.

Membre associée, Centre de recherche sur les droits de l'homme et de la pluralité légale, Faculté de droit, Université McGill.
Chercheuse affiliée, Centre de recherche sur l’Internet et de la société, École de droit de l’Université Stanford.
Directrice et chercheuse principale – Projet Définir la Frontière

Shaheen Shariff, Ph.D. est connue à l’international pour sa recherche sur les enjeux sociolégaux et politiques émergents liés à l’utilisation des médias sociaux chez les jeunes. Sa recherche et son enseignement s’inspirent du droit, qui a une influence sur l’éducation, les politiques publiques et la citoyenneté numérique. Ses principaux accomplissements, ainsi que ses activités universitaires incluent :

La médaille du jubilé de la Reine pour sa contribution de recherche aux politiques publiques canadiennes; quatre livres publiés chez des éditeurs de premier plan, dont (1) Cyber-bullying: Issues and solutions for the school, the classroom, and the home, chez Routledge (Taylor & Francis Group, Royaume-Uni, traduit en portugais); et (2) Confronting Cyber-bullying: What schools need to know to control misconduct and avoid legal consequences, aux Presses de l’Université Cambridge, New York. Elle a été invitée à participer à un panel des Nations unies traitant de la cyberhaine, présidé par le Secrétaire générale Ban Ki Moon et a élaboré des outils pour les enseignants, en collaboration avec l’UNESCO, l’ACDI et l’Institut international de planification de l’éducation. Ses recherches ont été publiées sur le colloque en ligne du Centre du Premier amendement des États-Unis. Elle est la principale chercheuse dans cinq projets nationaux et internationaux collaboratifs sur la cyberintimidation et la citoyenneté numérique, financés par le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH), le ministère de l’Éducation du Québec et Facebook. Elle révise également les projets de recherche au CRSH. Elle a participé à des conférences internationales comme la Conférence du centre national contre l’intimidation (NCAB) à Melbourne, en Australie ; la Conférence ExBus à Copenhague ; et la conférence COST sur la cyberintimidation à l’Université de la Sorbonne, à Paris. Elle siège sur le conseil d’administration de Jeunesse, J’écoute.

 

Notre newsletter